17 décembre 2007

« Noël ne doit pas devenir une contrainte »

Noël, c'est la fête, la joie, l'incarnation du rêve et de la gaieté sur fond de « jingle bells » et de marrons chauds. C'est du moins l'image que l'on en a, ou plutôt que l'on aimerait en avoir. Car en réalité, Noël s'apparente aujourd'hui davantage à un vaste marathon consumériste qu'à un réel plaisir. Marine, une jeune lilloise de 30 ans, ose encore croire à ce reve, malgré une réalité désanchantée.


Marine, quelle image as-tu aujourd'hui de la fête de Noël ?

Je pense que pour la majorité des Français Noël est devenu une fête familiale plutôt que religieuse. Aujourd'hui on associe surtout Noël aux cadaeux, au pere Noël, à des valeurs qui n'ont plus aucun rapport à la religion.


Penses-tu que Noël est devenu la fête du consumérisme ?

Oui, c'est évident. Chaque corps de mertier se rattache à la financière manne qu'est Noël. Mais après il faut savoir differencier les cadeaux de Noël des autres présents.

« Bien reflechir aux idées de cadeau avant de se lancer dans la jungle de la ville »

Certains cadeaux restent incontournables et traditionnels comme les jouets et les chocolats, mais il y a aussi d'autres idées plus atypiques, plus originales. C'est ce que l'on appelle communément « les petits cadeaux », utiles, pratiques et souvent pas très chers, et qui font toujours plaisir.

Comment se passe une journée type d'achat de cadeaux ?

Il convient avant tout de bien reflechir aux cadeaux que l'on veut acheter et de tout boucler en une journée. Il n'y a rien de pire que de se lancer dans la jungle de la ville sans savoir vers quoi on va se diriger. Il faut que ce moment reste un plaisir, un moment agréable et non une contrainte subie. Aujourd'hui il y a trop de monde dans les rues à l'approche de Noël, ça devient très vite ingerable, les gens sont devenus fous, agressifs. Ce moment devrait rester un moment convivial au sens symbolique de Noël, un moment de partage et de gaieté. Mais c'est tout l'inverse, le stress est palpable, ce stress que l'on vit déjà toute la semaine au travail se retrouve le week end lors de l'achat des cadeaux. Je plains vraiment les commercants durant cette période marathon. En même temps, ils font leurs choux gras à cette période, on ne vas pas trop les plaindre...


noel

Posté par maxime1984 à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur « Noël ne doit pas devenir une contrainte »

Nouveau commentaire