26 décembre 2007

2007 : c’est que du bonheur comme on dit chez nous

En cette fin d’année 2007, c’est l’heure des « Best Of » et autres« meilleurs moments de » que le petit écran nous sert comme chaque année à la même période. Gags réchauffés et films niais de Noël sont à l’affiche pendant presque 10 jours pour le plus grand bonheur des français. A la façon du seul, de l’unique et de l’inimitable (mais souvent imité) Zapping de l’année, prochainement sur Canal +, je vais me lancer dans un bref et modeste récapitulatif de ce que je pense être les moments forts de cette année 2007.

2007 commence par une entrée à peine médiatisée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’Union Européenne. Vous savez, ces pays de l’Est dont la majorité des français ignore s’ils sont à classer parmi les pays de l’ex URSS ou des Balkans et dont la spécialité locale (appellation d’origine contrôlée) semble être la prostituée à l’accent roulant. Des pays dont le cliché veut qu’ils soient corrompus par une mafia froide et violente et que Jean-Marie Le Pen qualifie de « populations autochtones misérables de l'est » entrent aujourd’hui. C’est donc dans un anonymat le plus total que l’Union Européenne connaît un élargissement à 27 de deux nations à fort potentiel industriel et minéral.

A peine les chocolats de Noel digérés que la France est frappée par la mort de l’Abbé Pierre, dernier symbole de la générosité envers les plus démunis. Rassurons-nous en nous disant que le pauvre homme n’aura pas vu le départ de son fidèle bras droit Martin Hirsch quelques mois plus tard pour le gouvernement « d’ouverture » de Nicolas Sarkozy.

Janvier marque aussi le retour de l’enfant prodige, la « Patate de Pencran » au PSG. Paul Le Guen tout juste démissionné (ou licencié, on ne sait pas trop en fait) de son poste d’entraîneur chez ces alcooliques d’écossais, remplace un Guy Lacombe dont la moustache et les pulls 100% laine tricotés main n’étaient plus les bienvenus au Parc des Princes. L’image du pauvre homme les bras chargés d’un gros carton quittant le Camp des Loges un froid matin de janvier me reste en tête.

lacombe3781

Février marque le moment que choisissent Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal pour entrer véritablement dans la campagne présidentielle. Une campagne pathétique sur fond de symboles républicains, de Marseillaise et de drapeau français. Au milieu de ces deux là, la cote de popularité de François Bayrou et ses « sexy centristes » oranges monte en flèche. On aura tout vu…

En mars, c’est le fameux grand retour de Michel Polnareff. Celui que tout le monde attendait depuis 20 ans traverse l’Atlantique dans une indifférence quasi générale. Flanqué d’une perruque blonde pour cacher une calvitie déjà bien avancée, de lunettes kitch et d’une petite bedaine, l’idole des 70’s revient pour une tournée que tout le monde imagine inoubliable. Il en sera pour ses fans les plus fidèles, mais le mythe est écorné, et son retour sonnera comme une opportunité financière plutôt qu’artistique, comme celui des Bronzés un an plus tôt pour un troisième opus bien fade.

22 Avril, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal sont qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle. Cette année, pas de surprise. Après un départ en flèche, Bayrou s’écroule mais décroche tout de même le rôle de troisième homme pour le second tour. Notons aussi la quasi disparition du Parti Communiste et du Front National. La France est divisée en 2. Plus de droite, plus de gauche, il y a les pros et les anti-Sarkozy, rien de plus.

30 Avril : Décès de Gregory Lemarchal. Le gagnant de la Star Ac 4 décède des suites de sa maladie respiratoire. Au delà du vent médiatique très « TFien » qui suit sa mort, c’est une émotion particulière qui me submerge. N’était pas fan, j’éprouve tout de même une certaine amertume de voir un jeune homme de mon âge mourir aussi brutalement mais de façon tellement prévisible, sans qu’aucune solution n’existe.

6 Mai : Nicolas Sarkozy est élu sans surprise Président de la République. C’est le début de la fin pour le Parti Socialiste qui ne cesse de se diviser (qui était déjà bien malade). Pour moi, c’est LE moment fort de cette année 2007, le moment où la France passe brutalement de 12 ans de Chiraquisme inerte et gnangnan à une pipolisation du pouvoir politique centrée sur un seul et unique homme qui occupe tout l’espace médiatique.

Deux jours plus tard, Laure Manaudou quitte son entraîneur Philippe Lucas pour rejoindre « l’amour de sa vie », le nageur italien Luca Marin qui semble, à l’image de sa dulcinée, ne pas avoir inventé l’eau chaude. La nageuse passe alors de l’autre côté de la barrière au statut de « pipole ». Sa vie privée est étalée dans les médias jusqu’à ce que les traditionnels « sex pictures » fleurissent sur le net, comme Paris Hilton ou Britney Spears avant elle. La reconnaissance ultime pour la championne.

content

12 Mai. Sochaux vient à bout de l’OM en finale de la Coupe de France après un match fort en émotions. Les marseillais tombent en finale pour la deuxième année consécutive. Une grande joie que j’avoue mal placée s’empare de moi au moment où le regretté Toifilou Maoulida rate son tir au but après une triple feinte de frappe qui restera assurément dans les anales du football français. Ce soir là, point de « Po, po po po po po » cher aux marseillais célébrants leur nouveau boss Jack Kachkar, sautant sur la table.

18 Mai. On attendait Steevy Boulet ou Enrico Macias à la culture c’est finalement Bernard Laporte qui s’empare du poste de Secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux Sports dans le très « pipole » gouvernement Fillon. L’entraineur du XV de France vient suppléer une Roselyne Bachelot qui se surpasse chaque jour dans son ignorance et sa nigauderie.

La Ligue 1 Orangina s’achève sur la relégation du FC Nantes, monument du football français que même Fabien Barthez n’aura pas su sauver. Le divin chauve disparait d’ailleurs subitement un soir de défaite. Nous sommes d’ailleurs sans aucune nouvelle à ce jour. Dans le même temps, l’Amiens SC rate la montée d’un point. Triste année pour une région encore sous le choc de l’humiliation des « Fatals Picards » lors de la dernière Eurovision.

Ségolène Royale et François Hollande officialisent leur divorce. Elle lui demande de « quitter le domicile conjugal ».Un événement précurseur.

Le Tour de France se termine une fois de plus sur un fiasco total si bien qu’on se demande aujourd’hui s’il existe un seul coureur cycliste non dopé. Il reste malgré tout quelques kékés sur le bord des routes à agiter des mains vertes géantes PMU avec un maillot à poids moulant un ventre bien rond.

28 Août : Le latéral espagnol du FC Seville Antonio Puerta est foudroyé à l’âge de 22 ans par plusieurs arrêts cardiaques sur la pelouse.

C’est la rentrée scolaire. Les collèges et lycées sont massivement touchés par la maladie de la Tecktonik ©. Un jeune sur deux est frappé de plein fouet par cette pathologie. Fuyez pauvres fous !

31 Août : Les Triplées remportent Secret Story devant le couple machiavélique Tatiana-Xababa et son toutou Maxime. Des candidats niais et superficiels, un Benjamin Castaldi toujours aussi sot, de la Téléréalité comme on l’aime, avec du cul et du cul.

7 Septembre : La France est en ébullition. La Coupe du Monde de Rubgy, le nouveau sport tendance débute. Une poignée de nations européennes et océaniennes se livrent de véritables combats de gladiateur pendant prêt de deux mois, au rythme effréné d’un match par semaine. C’est la « Chabalmania ». Tout le monde se prend d’amour pour le nouveau « Zizou » du Rugby qui sort tout à coup de nulle part, à point nommé pour médiatiser un sport en quête de reconnaissance et de développement économique.

06733770

Le XV de France manque son début de compétition, la faute à Guy Môquet, nouvelle coqueluche de la France de Sarkozy. Le jeune militant communiste tué pendant la guerre est récupéré à des fins patriotes comme un grand résistant dont la lettre d’adieu aux parents est lu en boucle, dans les écoles et les médias.

C’est le Grenelle de l’Environnement. Tout ce qui est écologique devient subitement très tendance. Les parisiens reboivent de l’eau du robinet et préfèrent le Velib’.

13 Septembre : Mickaël Landreau est au pied du bucher populaire suite à son énôôôôrme bévue contre l’Ecosse. Une frappe limpide de McFadden que même Greg Coupet blessé « aurait arrêté ». La France du Foot réclame Steve Mandanda à défaut de pouvoir compter sur Sébastien Frey. Le portier marseillais est reconnu comme le plus grand gardien de tous les temps.  Un titre honorifique doublé de la récompense de « meilleur chanteur de France 2 Foot » et une nomination par Zinedine Zidane comme meilleur footballeur de l’année. Il n’y a pas à dire, 2007 a été l’année Mandanda…

Coup de théâtre : Sheryfa Luna la nouvelle star filante du R&B est enceinte. L’industrie du disque s’en remettra-t-elle ? Le mystère reste entier.

2 octobre : Décès de Francis Borelli, ancien président du Paris Saint Germain. Un hommage bafoué lui sera rendu par des joueurs parisiens une fois de plus ridicules sur leur pelouse et qui ne parviendront pas à s’imposer à domicile en cette première moitié de saison. [Mode Sport 6 ON] « Nous leur adressons un carton rouge » [Mode Sport 6 OFF]

18 octobre. L’Elysée (terme employé lorsque le président souhaite parler de façon impersonnelle) annonce dans un communiqué bref et froid le divorce présidentiel. Cecilia, la femme de cœur, qui a libéré à elle seule les infirmières bulgares des griffes du dictateur Mouammar Kadhafi quitte subitement la scène médiatique et va s’installer à Londres. Son amitié avec Rachida survivra-t-elle ?

couple_sarkozy_13o

L’ONG « L’Arche de Zoé » est au centre d’un scandale humanitaire au Darfour. Les membres de cette association sont emprisonnés au Tchad et menacés de prison et travaux forcés pour enlèvement d’enfants. L’affaire fait grand bruit et notre président promet de les libérer avant de subitement les abandonner à la justice tchadienne.

Accident mortel pour deux adolescents à Villiers le Bel dans le Val d’ Oise. Les deux jeunes sont fauchés par une voiture de police alors qu’ils conduisaient un scooter. L’enquête de police, bâclée démontrera très vite ses limites. De nombreuses émeutes s’en suivent dans la région sans que la vérité soit faite.

Matt Moussilou est élu Ballon de Plomb 2007. L’attaquant marseillais quitte le club phocéen après quelques apparitions pour le Qatar et met la barre très haute pour son successeur.

Comme la crise au PSG, les traditionnelles grèves interviennent une fois de plus en Novembre. La France est véritablement divisée en deux, toujours sur le principe du clivage pros et antis Sarkozy.

Quelques mois après la libération des infirmières bulgares, le dictateur Mouammar Kadhafi débarque à Paris pour un voyage officiel qui fait scandale. Le chef d’Etat libyen va même jusqu’à critiquer la France sur sa non application des droits de l’homme. Dans le hasard le plus total, Nicolas Sarkozy s’affiche le week end suivant au bras du mannequin Carla Bruni chez Mickey, deux mois à peine après son divorce. Tout le monde s’en fout mais tout le monde en parle.

Miss France 2007 contrainte à la démission ? C’est en tout cas ce que réclame Geneviève après la parution dans Entrevue de photos hot pas hot du tout de la nouvelle potiche nationale à écharpe ridicule.

Posté par maxime1984 à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 2007 : c’est que du bonheur comme on dit chez nous

Nouveau commentaire