27 décembre 2007

Marcio Emerson Passos : Recruté sur YouTube

Marcio Emerson Passos
"Recruté sur YouTube"

Né le 06/12/1978 (29 ans) à Nova Iguaçu
Attaquant cyber star
Brésilien de Rennes
1m70 - 69kg
 

Après les chanteurs et les danseurs de Tecktonik, les footballeurs créent eux aussi le buzz sur YouTube ! Marcio Emerson Passos dit « Le Scorpion » est un brésilien de 28 ans, perdu dans les pétrodollars du championnat qatari. Plusieurs vidéos de ses performances de haute volée sont diffusées en boucle sur la toile cet été et finissent par attirer les recruteurs de plusieurs clubs français.

Décrit comme un véritable attaquant finisseur « capable de marquer du droit, du gauche et du pointu », rapide, doté d’une bonne précision de frappe et d’une grosse qualité de dribbles, Emerson est un buteur brésilien appelé très jeune au Japon par Zico qui « ferait du bien dans n'importe quel club qui l'accueillerait » selon Canal+. Meilleur buteur du championnat japonais à trois reprises avec trois clubs différents (Consadole Sapporo, Kawasaki Frontale, Urawa Red Diamonds) puis transféré au Qatar pour 15M$, Emerson aurait inscrit la bagatelle de 141 buts en 159 matches.

Monaco par l’intermédiaire de son compatriote Ricardo avoue avoir été « très impressionné » par les vidéos de l’attaquant d’Al Saad et souhaite s’attacher ses services, sans même l’avoir vu jouer. Si le budget du club princier peut largement supporter une folie de ce genre, ce n’est pas le cas du Stade Rennais, grand habitué du recrutement foireux de futurs prodiges brésiliens. Emmené par son manager général-entraineur Pierre Dreossi, le club breton entre rapidement en contact avec le joueur brésilien.

Il faut dire que l’attaque rennaise est en manque cruel d’animation offensive. Moreira, Esteban, Thomert, Pagis, Briand puis Wiltord ainsi que plusieurs jeunes prometteurs tels que Badiane, Kembo-Ekoko et Sow, l’effectif manque cruellement d’attaquant… Qu’importe, porté par les récents succès de Keita et Kim, tous deux issus du championnat qatari, les dirigeants rennais foncent tête baissée et lâche les 5.5M€ (+1M€ à la revente) nécessaires à l’acquisition d’un tel prodige.

« C'est un joueur très intéressant, mais c'est un dossier sur lequel il y a encore pas mal d'incertitudes. Il a surtout joué dans le championnat asiatique, donc le risque, la vraie question, c'est : est-ce qu'il peut être performant dans le championnat français ? » Cette question, les dirigeants rennais et Pierre Dreossi ne se la sont pas posée longtemps. «On a décidé de faire signer Emerson. C'est un risque sportif mais aussi un sacrifice financier» tenait à nuancer Frédéric de Saint Sernin le président du club Rouge et Noir. Et puis, ce Emerson a tout de la bonne affaire se persuade Dreossi. « S'il y a du monde dessus ? Oui, il y en a eu... Mais il ne peut pas aller partout. En Angleterre notamment, parce qu'ils n'ont pas le quota. Et puis, cela ne fait que quelques jours qu'il peut sortir du pays (Qatar). »

Arrivé en Bretagne, le brésilien va vite déchanter. Propulsé superstar au Qatar, il n’est en France qu’un énième brésilien au nom exotique qui a encore tout à prouvé. Très (trop) souvent blessé, « Le Scorpion » affiche un manque de condition physique éloquent. Cet Emerson là n’a plus rien à voir avec le prodige qui driblait des défenseurs-plots japonais et qataris avant de fusiller un gardien minable d’1m50 sur des vidéos YouTube. Car lorsque l’on y regarde à deux fois, mettre 5.5M€ sur un buteur brésilien de 28 ans venant du Japon puis du Qatar, qui a tenté de falsifier son passeport pour gagner deux ans et qui est connu pour son manque de professionnalisme (il arrive très souvent en retard aux entrainements et a manqué la préparation d’avant saison pendant trois ans au Japon), ça a tout d’un recrutement rennais.

27 minutes de jeu en championnat réparties en trois petites apparitions et puis s’en va. Pierre Dreossi qui ne tarissait pas d’éloges sur son joueur ne lui a jamais fait confiance, sans même le titulariser. Il faut dire que la diva ne souhaitait pas non plus patienter. Outré du manque de considération de son entraîneur, blessé et à cours de forme, l’ex idole d’Al-Saad a eu du mal à comprendre que son aura ne se soit pas exportée outre-Méditerranée. Blessures diplomatiques, rendez-vous pris dans les salons d’un grand hôtel rennais avec ses trois agents pendant l’entraînement…en quelques semaines, le mythe de YouTube s’effondre. A cela ajoutez l’ambiance moribonde dans le vestiaire breton et des performances en berne et vous obtenez un départ expéditif dans la plus grande discrétion dès le mercato prochain. Sous contrat jusqu’en 2010 il va retourner au Qatar. Il se murmure même que le Stade Rennais auraient fixé la barre à 8M€ et qu’une offre de 6M€ aurait déjà été formulée par un club qatari…

« Au Qatar, je suis très aimé. Par les supporters, mais aussi par les dirigeants du pays et du club d'Al-Sadd ».

« J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer en Asie où, je pense, j'ai laissé un très bon souvenir. J'aurais pu rester là-bas jusqu'à la fin de ma carrière et j'aurais gagné beaucoup d'argent ».

« J'ai la maturité nécessaire pour réussir ».

« Mes qualités ? Je vous laisse le soin de les apprécier quand je serai sur le terrain ».

emerson

http://Tristinho.org

Posté par maxime1984 à 20:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Marcio Emerson Passos : Recruté sur YouTube

    Malédiction...

    A croire que les brésiliens sont maudits chez nous... Emerson a rejoint le contingent des brésiliens échoués sur les bords de la Vilaine : Vander, Dudu Caerense, Cesar, Fabiano (et des regrets), Severino Lucas (et ses 180 millions), etc.
    Et dire qu'on va peut-être recruter un jeune défenseur auriverde ! J'espère qu'on ne va pas se planter cette fois-ci !!!

    Posté par Tolier35, 12 janvier 2008 à 20:27 | | Répondre
Nouveau commentaire