15 janvier 2008

La France du foot outrée par l’arbitrage

Honteux ! Scandaleux ! Les insultes pleuvent ces derniers jours lorsqu’il s’agit de qualifier l’arbitrage français. Les hommes en noir sont fustigés pour des décisions que la France du football conteste unanimement. Mais qu’est ce qui aurait bien pu provoquer ce taulé général en si peu de temps ? Pourquoi une prise de conscience subite d’un arbitrage qui ne brille plus par sa clairvoyance depuis quelques années maintenant ?

Avant-hier, un certain Monsieur Coué a osé s’en prendre à un monument du football français : L’Olympique de Marseille. Le traitement, dont a fait les frais le club phocéen contre le Stade Rennais (3-1) par plusieurs décisions défavorables, émeut les français et pousse nos médias à vouloir une réforme générale.

Au lendemain de ce « scandale », les médias étaient unanimes. On ne comptait plus les unes, articles, sondages et autres allocutions radiophoniques sur cette affaire Rennes-OM, matérialisée par un but du rennais Pagis, signalé hors jeu de 20 centimètres, mais surtout par le non carton rouge de ce dernier suite à un tacle appuyé sur la nouvelle recrue marseillaise Juan Angel Krupoviesa. Un argentin décrit comme un broyeur de tibias qui ne tardera pas à se faire justice lui-même et a écoper cette fois-ci de la « sanction administrative de couleur rouge » (© Gilles Veissière). Le même Pagis, autrefois affectueusement nommé « Pagistral » et acclamé du coté du Stade Vélodrome, est aujourd’hui largement décrié par ce même peuple.

Alors s’en est trop. Le supporter olympien est formel. Son club est victime d’un arbitrage défavorable qui lui a valu la perte du match (un moyen finalement naturel de se cacher la réalité d’une équipe olympienne dominée par un Stade Rennais relancé à l’image de Sylvain Wiltord). Les médias s’engouffrent dans la brèche et proposent une refonte générale du système d’arbitrage français.

Une telle couverture médiatique envers un arbitrage français qui souffre assurément d’une crise aigue profonde est, je pense, une bonne initiative pour espérer obtenir une quelconque prise de décision des instances. L’Equipe titrait mardi « S.O.S. arbitres » car « Le match Rennes-OM a mis en évidences les lacunes de l’arbitrage français » et propose donc neuf mesures pour reformer le système. Mais la question que je me pose moi est :

Pourquoi attendre que l’OM soit victime d’une série d’erreurs pour amorcer une quelconque volonté de refonte. Ou étaient ces même médias si dénonciateurs la saison dernière lorsque le PSG était victime d’un véritable plan de déstabilisation orchestré par des innovations arbitrales douteuses (nouvelle loi anti-tirage de maillots spécialement conçue pour Mario Yepes) ? Probablement étaient-ils trop occupés à décrypter ce qu’ils appelaient le « naufrage annoncé du club de la capitale ».

jdv1200384236k

Posté par maxime1984 à 19:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La France du foot outrée par l’arbitrage

    Salut Max,
    Tu as raison, pourquoi attendre que marseille se fasse voler? Par contre je pense sincérement que Rennes n'aurait pas gagné sans les erreurs d'arbitrage. Je ne te laisserai pas dire que Rennes a dominé! Le but &galisateur est hors-jeu donc Marseille doit continuer à mener au score. Et franchement si tu vois les images, Krupoviesa mérite tout au plus un carton jaune. On ne peut pas mettre un rouge uniquement parce le joueur a mauvaise réputation. Cette expulsion a complétement destabilisé la défense marseillaise. C'est clairement ce qui a fait basculer la rencontre.
    Mais personnellement je ne crois pas qu'on puisse accuser M. Coué et la plupart des autres arbitres qui essaient de faire au mieux leur travail. Il faut simplement leur donner les moyens de ne plus faire d'erreur. Ca passe notamment par la vidéo. Mais, il faut aussi leur donner une meilleure formation pour leur permettre de mieux juger les situations.
    Donc, je pense que les entraineurs et journalistes doivent arrêter de critiquer les arbitres. Il vaudrait mieux qu'ils fassent des propositions concrètes pour améliorer l'arbitrage.

    Pour conclure n'oublions que le football est un jeu et que l'erreur est humaine! Alors restons calmes.

    Posté par Carlito, 16 janvier 2008 à 11:43 | | Répondre
Nouveau commentaire