16 mars 2008

Back même pas dans les bacs

Depuis jeudi NTM est de retour. Le célèbre groupe de rap français a officialisé sa reformation en direct dans Le "Grand Journal" sur Canal +.

C'est dla bombe ! Comme probablement pas mal d’anciens fans, j’étais devant mon petit écran, heureux de revoir Didier Morville et Bruno Lopez recracher dans le mic’ les tubes de ma jeunesse…avec quelques rides et kilos en plus il est vrai. Mais qu’importe, une légende ne s’écorne jamais, et tel Elvis Presley en 1960, j’étais persuadé que le retour d’NTM serait grandiose.

Oui mais voila. Quelle n’était pas ma déception d’apprendre que leur retour se résumait simplement à trois dates de concerts à Bercy en septembre prochain et rien de plus. Pas de nouvel album ni de textes au chaud. Rien, uniquement des reprises sur scène. Tout à coup, l’idée d’un coup mediatico-financier comme celui de Polnareff l'an dernier me trotta dans la tête. Est-ce que les deux papys du rap français, bercés par le succès de leur dernier Best Of ont voulu mettre un peu de beurre dans les épinards sans prendre trop de risques ? Car on sait tous que sur scène, avec la fougue de Joey Starr et le flow légendaire de Kool Shen, les spectateurs en auront pour leur argent. Mais peut-on parler pour le coup d’une véritable reformation ?

Pour ma part, j’espère sincèrement qu’à l'issue de trois concerts mythiques ils reprendront la plume pour signer un nouvel album et dénoncer de façon tout aussi franche mais avec le recul et la maturité en plus, des problèmes sensiblement identiques à ceux d’hier.

« A l’aube de l’an 2010 pour les jeunes ben c'est le même deal, pour celui qui traine comme pour celui qui file tout droit, de toute façon… ya encore moins de boulot... »

Posté par maxime1984 à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Back même pas dans les bacs

Nouveau commentaire